Atelier d’appropriation et de lancement du budget gestion 2018 du Ministère de l’Energie

Le ministre de l’énergie, monsieur Dona Jean-Claude Houssou a procédé ce jeudi 1er février 2018 à l’ouverture officielle de l’atelier d’appropriation et de lancement du budget, gestion 2018 de son département ministériel. C’était à l’INFOSEC à Cotonou.

L’objectif de cet atelier est de créer les conditions d’une gestion efficace et efficiente du budget du ministère afin d’accroître sa performance. D’où la participation active des membres du cabinet du ministre, du Secrétariat Général du Ministère, de l’Inspection Générale du Ministère, des Directions centrales et techniques, des Directions Départementales, des structures sous tutelle et des représentants de l’unité présidentielle de suivi du secteur énergie, du Bureau d’Analyse et d’Investigation (BAI) de la Présidence de la République.

Le Secrétaire Général du ministère, monsieur Jean-Claude Gbodogbe, a été axé son discours de bienvenue sur la présentation sommaire des résultats obtenus en 2017 et ceux attendus pour l’année 2018.

Deux communications ont servi de base de travail aux participants à l’atelier. La première, intitulée  » La gestion budgétaire de 2017 à 2018 au Ministère de l’Energie: états des lieux – priorités pour 2018 – Mécanisme du Suivi Evaluation du Ministère de l’Energie », a été présentée par le Directeur de la Programmation et de la Prospective, monsieur Hermann Zime. La seconde, présentée par le Directeur de l’Administration et des Finances, monsieur Paul Mounzou, a abordé le thème  » les modalités d’exécution du budget: points saillants relatifs au Ministère de l’Energie ».
Ces présentations ont été suivies de riches débats.

Le Ministre de l’Energie, monsieur Dona Jean-Claude Houssou dans son discours d’ouverture, a d’abord présenté les résultats de l’exécution physique des activités programmées au titre de l’année 2017. Avec un taux d’exécution de 45,16%, le ministère a réalisé une performance non satisfaisante selon l’autorité. Le ministre a, ensuite félicité les responsables des structures ayant réalisé les meilleures performances et exhorté les autres à plus d’efforts au cours de l’exercice 2018. Pour finir, il a rappelé les performances significatives attendues dans le secteur de l’énergie pour cette gestion budgétaire à savoir:

  • La poursuite des travaux de construction d’une centrale électrique thermique de 120 MW à Maria Gléta ;
  • Le démarrage de la construction d’une centrale électrique thermique IPP de 20 MW à Maria Gléta ;
  • La poursuite de la réhabilitation des centrales électriques Wartsila de la Société Béninoise d’Energie Electrique (SBEE) pour une capacité additionnelle de 10 MW à Porto-Novo, Parakou et Natitingou ;
  • La construction de 340 km supplémentaires de lignes de transport d’énergie électrique (161 kV) ;
  • L’accroissement de 4% du taux d’électrification de nos localités urbaines et rurales ;
  • L’accroissement de 5,8% du taux de couverture des localités du Bénin en énergie électrique ;
  • La mise en œuvre de divers projets d’énergies renouvelables ;
  • La révision du code de l’électricité et l’élaboration de la loi sur les énergies renouvelables en République du Bénin ;
  • La mise à jour du système d’information énergétique (SIE-Bénin).

La cérémonie a pris fin par la remise de lettres de mission aux différents responsables de structures pour le compte de l’année 2018.

Direction de la communication / Présidence de la République du Bénin