Eau

Pour assurer un accès équitable et durable à l’eau potable à tous les béninois à l’horizon 2021, le Gouvernement du Bénin a élaboré en collaboration avec le Ministère chargé de l’Eau, un plan d’urgence dont le volume global d’investissement s’élève à 696 milliards FCFA.

Différentes contraintes et risques majeurs pouvant hypothéquer l’atteinte des objectifs fixés ont été identifiés. La mise en œuvre efficace des projets retenus nécessite donc des mesures spécifiques et des réformes qui permettront de lever les goulots d’étranglement qui ont été identifiés.

Un document présentant ces différentes mesures a été élaboré dans un processus participatif avec l’implication des structures directement concernées par ces réformes à savoir : la Direction Nationale du Contrôle des Marché publics (DNCMP), la Direction Générale de la Caisse Autonome d’Amortissement (CAA) et le Contrôle Financier (CF). Ces réformes se présentent comme suit :

  • Elaboration et approbation des dossiers d’appel à concurrence ;
  • Identification des dossiers AEPA ;
  • Recrutement de bureaux d’études ;
  • Création des établissements publics intercommunaux pour exécuter les travaux ;
  • Renforcement des capacités en ressources humaines qualifiées ;
  • Modernisation des outils de gestion du service public de l’eau ;
  • Recouvrement des factures de l’administration centrale ;
  • Actualisation des tarifs.